MANDALAY : LA PAGODE KUTHODAW
"LE PLUS GRAND LIVRE DU MONDE"

La pagode, au pied de la colline de Mandalay, est entourée de 729 pagodons. Sa construction a duré de 1860 à 1869, sous le règne du roi Mindon.
 
Chacun de ces pagodons contient une page du Tipitaka, la "bible" du bouddhisme Theravada écrite en Pâli. On peut dire que l'ensemble du site constitue donc le plus grand livre du monde.
 
 
Chaque page est gravée sur les deux faces d'une stèle de marbre de 1,5 m de haut. On notera que le langage Pâli n'est pas parlé, ni même lu ou compris, par la majorité des birmans. Seuls les moines les plus savants sont capables d'interpréter ces lignes.
 
Détail du texte : aux cours des synodes bouddhiques, il faut 6 mois d'efforts aux moines pour lire l'ensemble du texte. Depuis l'indépendance (1946), neuf moines seulement ont réussi à apprendre la totalité de ces pages par coeur. Le premier d'entre eux, U Wiseiktha Tharar Biwuntha, est vénéré depuis pour cela. Cette tradition de mémorisation date de l'origine du bouddhisme, à une époque où la transmission des textes sacrés ne pouvait se faire qu'oralement.
 
Vue d'ensemble sur la maquette du site.
 
Les pagodons sont alignés dans des allées ombragées,
 
ainsi que le déambulatoire qui entoure le stupa central, qui contient la 730° et dernière page.
 
Le corridor d'entrée de la pagode, parfois encombré des étals de nombreux marchands, est ici vide.
 
Il n'est que 9h du matin, mais de nombreux fidèles ont déjà terminé leurs dévotions.
 
La prière est totalement silencieuse : "Je prends refuge dans Bouddha, Dhamma, Sangha". Bouddha, l'éveillé ou l'illuminé. Dhamma, la Loi Bouddhique, la morale individuelle. Sangha, l'enseignement du Bouddha, le Troisième Joyau.

Retour
Accueil
Mandalay
Suite