AVA : LE MONASTERE BAGAYA KYAUNG
ET L'ECOLE BOUDDHISTE

Ava se présente aujourd'hui comme un gros bourg campagnard, mais doit à son statut d'ancienne capitale la présence de nombreuses pagodes.
 
L'état de ces monuments est très variable, mais on sent partout la volonté de conserver et d'embellir. Les abords sont dégagés et entretenus, il y a des panneaux d'information et parfois un autel à offrandes.
 
La présence d'une pagode en plein champ (ici des bananiers) n'étonne personne, il y en a partout.
 
Pas de luxe ici, mais à chaque fois l'essentiel : le stupa et le temple de prière.
 
Ce temple a aussi considérablement souffert du tremblement de terre de 1838, comme à Mingun. Mais les échafaudages de bambou sont en place.
 
Arrivée au monastère Bagaya Kyaung qui, comme celui de Schwenandaw à Mandalay, est en teck massif et de la même époque (19°).
 
Il a été construit en 1834 par le roi Bagyidaw.
 
Il est supporté par 267 pilotis géants, dont le plus grand mesure 18 m de long et 2,7 m de circonférence.
 
Une grande partie de la journée du jeune moine est consacrée à la lecture, à haute voix, des textes sacrés.
 
A l'intérieur, nous retrouvons les habituelles statues du Bouddha ...
 
Mais aussi parfois celles de moines vénérables, comme ici dans cette vitrine à offrandes.

Retour
Accueil
Ava
Suite